Le thème donné est « NOUS, LES HOMMES ET LES FEMMES »
(dans l’Histoire / dans la politique / dans le travail / dans les médias / dans la famille / dans la sexualité )
sur un 60-80 cm
J'ai trouvé cette formule :
Rien à foutre de déconner, j'affiche ma sexualité - arthur violy - étudiants tous à chaumonts 2008
« Rien à foutre de déconner, j'affiche ma sexualité »


j'ai coupé la phrase,
mais je vous donne cette ligature à foutre au cœur de ce que j'affiche.
Qu'en pensez-vous ?

J'ai essayé d'afficher « ma sexualité » et ça commence par la déconne.
Non, ça commence par Rien. Un rien capital.
Sans justification, en catastrophe, ça déborde, à droite.
Le foutre est là, un peu plus bas.
C'est ça de déconner.
Je m'exclame, sans « e », j'affiche, après l'apostrophe, la ligature.
C'est ça ma sexualité de l'espacement.
C'est la sexualité d'une espace dans un espace.

Lire la suite